-- Vertébrer la Montagne
     
-- Vertébrer la Montagne
Vertébrer La Montagne s’est construit en regard de photographies d’archives réalisées à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle sur la restauration et la reforestation des terrains de montagne dans le département des Hautes Alpes.
Les agents de Restauration des Terrains en Montagne du département ont été mes guides pendant la durée des prises de vue. Ma rencontre avec eux fut le moyen d’accéder à des parcelles non-indiquées, à des zones en marge des sentiers battus où le sol est sensiblement instable me donnant à voir les lignes de tension d’un paysage en mutation.

C’est dans un espace intermédiaire, entre les sommets et la plaine, aux limites de la végétation, entre une nature sauvage et une nature domestiquée que se situe ce travail. Je me suis attachée aux traces laissées par les interventions humaines, ainsi qu’à d’autres sillons, œuvres du temps et des saisons.
Ces paysages présentent une montagne vibrante, en dialogue avec ses éléments propres, la forêt, les torrents, avec l’Homme et avec le Temps.
Top